Design UX : les 8 tendances 2022 en expérience utilisateur

Par mbiance le 07.07.2022

Parlez-nous de votre projet !

 

  1. Personnalisation et parcours personnalisé

  2. Micro-interactions (ou interactions émotives)

  3. L’interface utilisateur vocale (VUI)

  4. Plus de 3D et logos animés

  5. Design performant et éco-conception

  6. Storytelling

  7. Visualisation des données

  8. Typographie

 

Dans un univers très compétitif, le design graphique web, de plus en plus spécialisé, doit être conçu par des experts. Le design UX, centré sur l’utilisateur, est une branche du design graphique qui s’est développé rapidement ces dernières années. Les tendances pour 2022 en design UX confirment que l’expérience utilisateur (UX) continue de progresser.

Une mauvaise expérience reste longtemps ancrée dans l’esprit de l’utilisateur, s’il a par exemple dû remplir un long formulaire pour passer une simple commande ou vu apparaître un message d’erreur.

Le design UX s’appuie sur un concept éprouvé : l’originalité. Le caractère unique d’un site web est primordial. L’entreprise qui fait appel aux services d’un spécialiste cherche à être reconnue, pour y arriver elle doit offrir une image forte et distinctive. Aussi original qu’il soit, le site doit aussi compter sur un référencement adéquat afin que l’utilisateur le trouve facilement.

Le web est un univers fluctuant où les concepts qui suscitent l’engouement risquent d’être démodés au bout d’un certain temps. Le designer UX et le client doivent s’entendre sur la solution qui convient le mieux pour la marque de manière durable. L’important reste le grand art de l’équilibre entre fond et forme, entre contenant et contenu. C’est la solution graphique généralement privilégiée par le designer UX.

Ces premières précisions établies, voici les 8 tendances UX de 2022 :

  1. Personnalisation et parcours personnalisé

Il y a deux dimensions à la personnalisation en design UX. La première est dans les capacités mêmes de l’application ou de la plateforme numérique. Celle-ci doit, grâce à des algorithmes prédictifs, proposer et répondre aux intérêts de l’utilisateur au fur et à mesure que ceux-ci se révèlent par une accumulation d’actions et de comportements. Proposer d’autres contenus basés sur les intérêts manifestés par l’utilisateur en est un bon exemple.

La seconde dimension de la personnalisation est de donner le contrôle à l’utilisateur, lui offrant une multitude de choix et de paramétrages personnalisés et adaptés à son profil durant sa navigation. Un excellent exemple est le mode sombre, très tendance en 2022, ou dark mode, qui permet à l’utilisateur de basculer entre un mode peu contrasté et un mode sombre beaucoup plus contrasté. Facebook offre maintenant cette option, de même que le site de la Maison blanche aux États-Unis https://www.whitehouse.gov/

On poussera aussi plus loin l’expérience en personnalisant tout le parcours d’un utilisateur, de son arrivée sur la plateforme à sa sortie, à l’aide du big Data et de l’analyse de donnée, comme le font les plus grands comme Netflix, Spotify ou Amazon, mais aussi de plus en plus de PME.

L’utilisation de ces données peut prendre de nombreuses formes. À partir des comportements de l’utilisateur dès sa première visite,  le contenu s'adapte à ses préférences. Grâce à l’analyse de masse, on arrive désormais à segmenter et regrouper certains intérêts afin de prédire les choix et préférences des utilisateurs.

  1. Micro-interactions (ou interactions émotives)

Les micro-interactions ce sont de petites animations qui dynamisent votre plateforme, fidélisent l’utilisateur en lui fournissant des moments d’attente plus ludiques, et créent un lien émotionnel avec l’utilisateur. Elles sont plus que jamais importantes, car les utilisateurs sont attachés à leur omniprésence sur toutes les grandes plateformes numériques. Il faut les utiliser avec modération.

Quelques exemples simples de micro-interactions ou micro-animations :

  • Lors d’un temps de chargement
  • Glisser d’une sélection à une autre
  • Pour rafraichir une interface
  • Lors du clic sur un appel à l’action ou un bouton
  • Pour souscrire à une infolettre
  • Pour mettre au panier un achat
  • Pour confirmer ou valider un envoi, une inscription, un choix.
  • Les animations lors d’une conversation avec un chatbot
  • Quand une erreur se produit – comme un courriel erroné dans un formulaire
  • Pour indiquer une appréciation ou un favori
  • Pour accompagner l’écriture de réponses dans un formulaire
  • Pour proposer des choix de recherche – comme le fait google
  • Pour les éléments d’un menu de navigation ou pour des icônes
  • Pour mesurer la force d’un mot de passe
  1. L’interface utilisateur vocale (VUI)

La voix s’intègre progressivement et revient d’année en année dans les tendances dominantes en UX. Son adoption n’est pas l’objet d’une courbe rapide, et c’est compréhensible. Les utilisateurs ne l’adoptent pas au même rythme et dans toutes les catégories démographiques. La mise sur pied d’outils vocaux efficaces dans les plateformes numériques demande des efforts. Il faut dresser un portrait précis de ce que fera notre assistance vocale, beaucoup tester, et constamment améliorer.

L’interaction vocale se concentre dans la recherche vocale, qui remplace le clavier par la voix. Quant à l’interface vocale, elle permet de converser par la voix dans une application ou un site Web.

  1. Plus de 3D et logos animés

Les éléments 3D permettent d’approfondir la perspective et de donner au design de votre plateforme Web une valeur plus tangible. Les utilisateurs seront retenus plus longtemps sur votre site ou votre app et seront intéressés à y revenir.

Avec un logo animé en 3D, vous faites une pierre deux coups : vous renforcez votre marque dans l’esprit de l’utilisateur tout en donnant de la profondeur à votre interface.

L’attrait du 3D est de donner une matérialité au virtuel, de l’associer de plus en plus aux dimensions de la vie réelle. Pas étonnant que cette tendance en UX soit loin de s’essouffler. L’enjeu du temps de chargement est par contre à considérer; on favorise donc des éléments limités en nombre et en taille. 

  1. Design performant et éco-conception

Vous aurez noté l’insistance accordée à la performance des plateformes numériques dans les points précédents. C’est en fait une réelle tendance UX de 2022 : s’assurer d’un temps de chargement et d’une expérience utilisateur optimisée.

Il s’agit donc de veiller à conserver une approche minimaliste, qui choisit avec soin les éléments qui seront ajouté afin de ne pas alourdir l’expérience. L’exigence des utilisateurs en termes de rapidité et de temps de réponse d’une application ou d’un site Web n’ont jamais été si élevés. C’est aussi un critère de plus en plus important dans le positionnement SEO, Google y mettant à juste titre beaucoup d’emphase. Les concepteurs disposent aujourd’hui d’outils mis à leur disposition afin de neutraliser les éléments énergivores qui affectent la performance.

D’ailleurs, cette tendance en rejoint aussi une autre, également dominante en 2022 : l’éco-conception.  La performance n’a pas seulement des vertus pour l’utilisateur ou le positionnement SEO de l’organisation! Elle permet aussi de réduire l’empreinte écologique avec un site ou une application Web qui consomme moins de bande passante. Le numérique émet en effet beaucoup de GES (Gaz à effet de serre). Plus une plateforme utilise des ressources serveur importantes, plus son empreinte augmente. L’éco-conception, c’est aussi augmenter la durabilité numérique, autre nouvelle tendance, laquelle a pour objectif de concevoir des designs utiles, sobres et performants, aptes à une plus grande longévité. Refaire son site ou son app tous les 2 ou 3 ans est un énorme gaspillage de ressources énergétiques, et une stratégie pas du tout éco-responsable.

C’est pourquoi notre Agence Web, mbiance, favorise des sites et des applications évolutives et durables. Une plateforme de nos jours devrait durer une dizaine d’années. On devrait aussi favoriser des apps ou des sites Web faits sur mesure afin d’éviter l’énorme gaspillage énergétique des engins de sites comme WordPress, ces machines à gaz qui traînent en arrière-plan une foule de codes et de fonctionnalités inutiles affectant la performance en plus de poser des risques de sécurité perpétuels.  

  1. Storytelling

Connecter et créer des liens avec ses utilisateurs, clients ou visiteurs, est plus important que jamais. Pour y parvenir, des techniques, des micro-animations, des fonctionnalités et même un design performant ne suffisent pas. Créer un liant entre tous ces éléments et vous assurer qu’ils correspondent et font le récit de votre Culture personnelle, professionnelle, commerciale, corporative ou organisationnelle est d’une importance cruciale.

De multiples dimensions de l’expérience utilisateur sont concernées. Du côté de la rédaction, il s’agit d’adopter un ton plus personnel et moins désincarné. La section «À propos» s’y accorde particulièrement bien. Il y a une histoire, un récit et une aventure humaine derrière chaque projet d’affaires, derrière chaque Culture organisationnelle. Y donner accès contribue non seulement à impacter positivement l’atteinte de vos objectifs ou à faire croître votre taux de conversion sur le Web, mais également à inspirer et faire pleinement apprécier votre mission, vos valeurs, vos motivations et votre parcours passé et futur.

Le Storytelling passe aussi par une cohérence graphique avec ce qui vous définit ou définit votre entreprise ou votre organisation. Les tendances actuelles en UX, comme nous le voyons, offrent plusieurs moyens de vous raconter. Les couleurs, les formes, la hiérarchisation doivent tous refléter le caractère émotionnel de votre offre et donner de vous sur le Web un portrait fort, fidèle et cohérent.

  1. Visualisation des données

Vos prospects, clients, membres ou utilisateurs sont avides d’informations pour les guider dans leurs choix ou dans l’appréciation de votre offre de produits ou de services.

Les tableaux chargés de longues explications sont rébarbatifs et repoussants pour vos utilisateurs. Il y a désormais des possibilités infinies d’illustrer ces données de manière dynamique, ludique et synthétique, et ce afin d’engager ceux qui les consultent et renforcer leur intérêt. L’utilisation de couleurs engageantes, d’ombres et de contrastes attrayants et de petits modules graphiques paramétrables sont des parts de la formule gagnante en visualisation de données. Il s’agit d’augmenter votre crédibilité dans votre domaine d’expertise, et de le faire en suscitant du plaisir chez votre utilisateur!

  1. Typographie

Les tendances UX 2022 en typographie pointent toutes vers un objectif clair : aller droit au but, capter immédiatement l’attention. Pour y parvenir, on s’éloigne des polices de caractère et des typos communes ou standards. On veut donner du tempérament sans nuire à la performance ou à la lisibilité.  On choisira des typos variées et même de catégories opposées.

Avec empattements ou au contraire sans serif très sobres, allant de forme carrément manuscrites ou de styles vintage, à des traits super épais ou au contraire des typos minimalistes.

On réservera certaines typos plus percutantes pour les titres, et on préservera la lisibilité avec des typos plus sobres pour les textes. L’empattement permet d’humaniser, de sortir du champ corporatif, et donc se marie bien au storytelling.

 

Design UX : Tendances 2017

 

Crédits photo ci-dessus (aucune altération)
Titre : wireframe, ipad, pencil & notebook
Auteur : baldiri  
CC BY 2.0  

Crédits photo en haut à droite et en vignette à ce billet (aucune altération)
Titre : UX #typography 
Auteur : Yuki Honda 
CC BY-SA 2.0